4/25/2014

DES AILES POUR LA PAF !

La PAF s’offre des ailes !

Non, il ne s’agit pas du Paysage Audiovisuel Français, encore moins d’un vol de Pafs dans le soleil couchant (pour les connaisseurs uniquement), il s’agit plus simplement de la Philippine Air Force, l’armée de l’air Philippine qui s’offre de nouvelles ailes.


Étonnement, c’est une information qui est presque passée inaperçue ; il faut dire que dans le contexte actuel, mieux vaut faire profile bas.


N’oublions pas que la Chine, après avoir créé unilatéralement une zone de défense aérienne (ZAI) en y incluant les îles contestées Diaoyu ; puis d’avoir proclamé que la quasi-totalité de la Mer de Chine du Sud, dont les Spratly’s, faisait partie intégrante de la Chine, envisagerait maintenant de créer une nouvelle Zone Aérienne d’Identification en mer de Chine du sud.


Regardons de quoi est composée l’armée de l’air Philippine à ce jour.

Quelques SIAI Marchetti S-211, des mono-réacteurs d’entrainement de base au jet, pouvant éventuellement servir en avion d’attaque léger. Biplace en tandem pouvant être armé d’un canon M3 de calibre 50, vitesse maximale 667 km/h. Pas de quoi faire peur aux supersoniques chinois.
De plus, il en resterait entre 3 et 7 d’opérationnels.


Moins d’une dizaine de Rockwell OV-10 Bronco, des biturbopropulseurs, des avions à hélices datant de la fin des années 60, début des années 70, qui sont plus des appareils de surveillance et surtout d’attaques au sol, en appui de l’infanterie.

Biplace en tandem, utilisé en attaques au sol durant la guerre du Vietnam et pouvant être équipé de bombes légères, de différents types de rockets et armé de quatre canons M60C.
La PAF avait reçu une dotation initiale de 24 OV-10 As en 1991 + 9 en provenance des USA, à laquelle est venue s’ajouter l’achat de 8 OV-10Vs en 2004-2005, appareils qui appartenaient à la Thai Airforce.
Vitesse maximale 452 km/h.

Enfin et pour finir avec ce qui est des avions d’attaque ou de défense, nous devons ajouter entre vingt et trente Alenia Aermacchi SF-260. Avion monomoteur à pistons destiné à l’entraînement de base, mais dont quelques modèles ont été configurés pour l’attaque au sol.
Et c’est tout.


L’on trouve bien quelques autres avions, de transport, de liaison et d’entrainement de base ; comme par exemple le Mescalero, qui est la version sur-motorisé du bon vieux Cessna 172.
Vous comprenez pourquoi, afin de surveiller et de protéger son immense territoire aussi bien terrestre que maritime, les Philippines avaient un besoin urgent et impératif de doter leur Air Force d’ailes d’une autre envergure.

Caractéristiques principales du FA-50 :
Équipage : 2
Longueur : 13,14 m
Envergure : 9,45 m
Poids maximum au décollage : 6.470 kg
Réacteur : 1 Général Electric F 404 construit sous licence par Samsung Techwin
Vitesse maximale : 1,770 km/h, M 1,5 à 10.000 ft.

Les Philippines viennent d’acquérir, pour un montant de $ 524,7 millions, des avions et hélicoptères de fabrication Sud Coréenne et Canadienne. Ceci dans le cadre de la modernisation de sa flotte, devenue nécessaire du fait de l’augmentation des tensions avec le grand voisin la Chine Continentale.

Les contrats ont été signés le 28 et comprennent l’achat de 12 chasseurs coréens FA-50 fabriqués par Korea Aerospace Industries, pour un montant de $ 417,95 millions.
D’autre part, la société d’état ‘’Canadienne Commercial Corps’’, a été contactée pour la fourniture de huit hélicoptères de combat Bell 412, pour un montant total de 4,8 milliards de pesos ($ 107 millions), appareils qui devraient être livrés en 2015.

Ceci est important, car cela devrait permettre aux forces armées philippines de disposer d’un minimum de capabilité pour assumer leurs tâches de défense et de surveillance.


Les Philippines sont engagées dans un programme de modernisation des forces armées, pour un montant qui devrait atteindre 75 milliards de pesos, plus particulièrement destiné aux unités de patrouille et de surveillance des territoires disputés dans la Mer de Chine du Sud.

The Philippines said Friday it will buy $524.7-million worth of aircraft from South Korea and Canada as part of a military upgrade amid territorial disputes with superpower neighbour China.

The contracts to be signed on March 28 will include the purchase of 12 FA-50 fighter jets from state-run Korea Aerospace Industries for 18.9 billion pesos ($417.95 million), Defence Undersecretary Fernando Manalo told reporters.

State-owned Canadian Commercial Corp. will meanwhile be contracted to supply eight Bell 412 combat utility helicopters worth 4.8 billion pesos, with the first three helicopters expected to be delivered next year, he added.

"This is significant because it will give our armed forces the minimum capability to demonstrate their ability to perform their responsibilities," he added.

The Philippines has embarked on a 75-billion-peso effort to upgrade its armed forces, particularly units tasked with patrolling disputed territory in the South China Sea.
These units are dwarfed by those of neighbouring China, which claims most of the area, including waters and islets much closer to the Philippines.


The Philippines has already acquired two refurbished frigates from the US coastguard as part of its military modernisation programme.

China said its coastguard on March 9 blocked two Philippine-flagged vessels approaching Second Thomas Shoal, which is guarded by a small group of Filipino marines but is also claimed by Beijing.

The shoal is part of the Spratlys, a chain of islets and reefs that sit near key shipping lanes, are surrounded by rich fishing grounds and are also believed to lie atop huge oil and gas reserves.
The Philippines has also accused the Chinese coastguard of firing water cannon blasts on January 27 at two Filipino fishing vessels off Scarborough Shoal, a rocky outcrop lies just 220 kilometres off the main Philippine island of Luzon.

When a Philippine government ship evaded a Chinese blockade in disputed waters of the South China Sea last month, a U.S. Navy plane swooped in to witness the dramatic encounter.

The flyover was a vivid illustration of the expanding significance of one of Asia's most strategic regions and underscored a message that senior U.S. officials say President Barack Obama will make in Asia next week: The "pivot" of U.S. military and diplomatic assets toward the Asia-Pacific region is real.

Maintenant ne vous attendez pas à entendre des ‘’bangs’’ supersoniques dans le ciel philippin dans les prochaines semaines. Les FA-50 ne seront certainement pas livrés avant deux ans, de plus il faut former les pilotes. Un pilote de chasse ne se forme pas en quelques semaines.
Enfin, dernier point et non des moindres, la couverture radar.


Des chasseurs dans le ciel, sans couverture radar adéquate, sont des aveugles.

Les Américains reviennent aux Philippines et devraient bénéficier de la possibilité d’utiliser plusieurs bases militaires sur l’archipel. De ce fait, il y a fort à parier que ce sont ces derniers qui vont mettre en place un système de couverture radar et coordonner ainsi les activités de la chasse philippine.


Comments are welcome.

Avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.



Retrouvez moi sur :

<  http://www.expatauxphilippines.blogspot.com  > 
pour plus d'information.

Forum en français sur :
< http://www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com >


Épouser une Femme Philippine”

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.



Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’




Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’




No comments: